Dassault Falcon Service

Publié le 14 oct. 2022
Image
Luttes gagnantes
Chez Dassault Falcon Service, la CGT gagne des revalorisations de salaire par la lutte !

Syndicat CGT Dassault Falcon Service
60 syndiqués
Près de 40 % aux élections professionnelles
FD Métallurgie


Dassault Falcon Service, filiale de Dassault Aviation est spécialisé dans la maintenance des avions d’affaire Falcon depuis sa création en 1967.

Comme partout dans le pays, les salariés de Dassault Falcon Service refusent de voir leur niveau de salaire dégringolé face à une inflation que plus rien ne semble arrêter.

Alors que l’entreprise est florissante grâce au travail de haute qualité des salariés, la direction de Dassault n’entend pas pour autant satisfaire aussi facilement aux revendications salariales portées par les travailleurs implantés sur les sites du Bourget en Seine- Saint- Denis et à Mérignac à Bordeaux où près de 540 d’entre eux y travaillent.

C’est bien évidement par la lutte que le syndicat CGT Dassault Falcon Service part à la conquête d’augmentations de salaires pour tous, fortement suivi par les salariés qui n’attendent que ça.

Dès le 16 septembre dernier, un mouvement répété de débrayage est organisé dans l’entreprise pour exprimer à la direction la colère des salariés de voir chuté leur salaire face au coût de la vie.

Très vite, les revendications s’expriment et s’ajustent au fil et à mesure des échanges entre le syndicat et les salariés qui prennent toute leur place dans ce conflit.

Les salariés formulent donc leurs revendications :
-Augmentation générale du salaire de base à hauteur de 300 euros
-Prime de fin d’année
-Plan d’investissement sur le site du Bourget

Le mouvement de lutte se durcit à partir du 6 octobre, face au mépris d’une direction qui refuse toujours de satisfaire aux justes revendications des salariés. 

Au plus fort de la grève, près de 150 salariés parmi lesquels on trouve les techniciens de maintenance (ceux affectés aux pistes et aux hangars), les handlers (salariés assurant le déplacement des avions sur le tarmac) occupent le terrain de la lutte sur les deux sites de l’entreprise.
Alors que les avions sont cloués au sol en raison du mouvement de grève, la direction est contrainte de plier face à l’unité des salariés.

Un accord de fin de conflit est conclu avec le syndicat CGT. Des acquis sont donc actés :

  • Une revalorisation salariale de 140 euros applicable au 1er octobre 2022. 
  • Une prime de 800 à 1200 euros pour l’année 2022. 
  • Une clause qui relance les négociations salariales dès janvier 2023.

La lutte prend fin le 12 octobre 2022 par la victoire des travailleurs, fiers d’avoir obtenu une plus juste part de la richesse produite.

Le syndicat CGT Dassault Falcon Service part désormais à la conquête de nouveaux syndiqués pour renforcer les 60 militants déjà engagés au sein de l’entreprise.

Autre défi pour le syndicat, dépasser le score de prés de 40 % réalisé aux dernières élections professionnelles.


Montreuil, 13 octobre 2022
Rédigé par M.A.

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération